dimanche 13 mai 2018

mercredi 25 avril 2018

Water Arch pour HOP...

ou plutôt pour un pilote de CRJ1000, dont c'était le dernier vol sur Perpignan
avant conversion sur Embraer.
Habituellement, ce genre de protocole est réservé à une ouverture de ligne ou au départ à la retraite.
Une chaîne amicale a permis ce petit clin d'oeil à ce pilote, dont une partie de la formation aéronautique s'est faite au sein de l'école de pilotage Aeropyrénées 
 
 



et la même scène, depuis le cockpit du CRJ-1000 




dimanche 15 avril 2018

#SpotterInside HOP



Le pilote Patrice Frank passera bientôt sur Embraer EJet au sein de la compagnie HOP. Il a souhaité me faire partager un de ses derniers vols en CRJ-1000 au départ de Perpignan, avec l’approbation de sa direction.
C’est donc quelques images de ce vol aller-retour vers Paris Orly que je vous propose de partager.

Le départ matinal sera retardé du fait d’une arrivée tardive la veille, suite à divers soucis, de météo notamment, mais ça permet de profiter de la lumière crépusculaire pour se mettre en appétit avant d'embarquer.

Un briefing sécurité, différent de ceux auxquels on ne prête pas toujours attention en cabine, mettra les idées en place.
  
 L'avion, c'est sérieux.




Le décollage se fait en piste 33
 
et rapidement on se retrouve au-dessus de la couche nuageuse, qui ne nous permettra malheureusement pas d'admirer le paysage en dessous.

Une seule rencontre en vol avec cet Iberia.

La descente se fera dans de bonnes conditions pour permettre un petit coup d’œil sur le Paris Skyline, Tour Eiffel oblige,
 
et l’atterrissage en piste 06.




 Stationnement et débarquement des passagers


Un problème technique entraînera le changement d’appareil 
et une nouvelle vérification de la cabine
pour accueillir les passagers dans les conditions optimales.

Le commandant pendant sa visite prévol 



Roulage à Orly pour spotter quelques « oiseaux » colorés

 et ce sera à nouveau le décollage pour Perpignan, cap au Sud.  Le niveau 330 étant sujet aux turbulences, l'avion est autorisé à monter au FL350, au dessus de la couche nuageuse.






   
Grâce aux échanges amicaux avec le contrôle aérien, le CRJ-1000 prendra une route directe vers  la capitale du rugby catalan, afin de limiter le retard.
aperçu au passage sur Perpignan par l'ami Jacques 

et l'atterrissage en piste 33
Toujours aussi souriant à Perpignan, le personnel au sol,
mais il est déjà l'heure de quitter l'avion ...sigh 😘
 

et l’équipage reprend rapidement la route pour Orly,
 je reprends mon poste de spotter de bord de piste.
Un grand merci pour leur accueil à Jean-Marie, Cindy, Angélique et Patrice qui m’ont montré avec beaucoup de gentillesse les grandeurs et servitudes de leur métier. Ce concentré de situations rencontrées restera un moment fort. 

Je n’oublie pas Hélène Abraham et toute l’équipe HOP, avec laquelle c’est toujours un plaisir de partager des images et des coups de cœur.



Retrouvez les images sur Flickr
et l'actualité de Perpignan Airport sur le compte Twitter "Tous les airs y sont"